dimanche 14 avril 2013

Le beau mâle


Comme d’habitude, Monsieur Jean Paul GAULTIER ne fait pas comme les autres. A l’heure où la parfumerie se plonge dans les « black », les « intense », les « eau de nuit », lui se démarque encore une fois en nous proposant Le Beau Mâle.

Parfum qui se veut très frais. Comme une claque givrée.
Un parfum ultra frais et ultra sensuel.

Pour cette nouvelle composition, on est loin du Mâle classique qu’il nous propose depuis 18 ans (eh oui !). On notera ici des notes de menthe, d’absinthe, de fleur d’oranger et de sauge.
On classera Le Beau Mâle dans les aromatique frais.

Pour ma part en l’essayant, je me suis tout de suite dit qu’il ressemblait très fort au FIERCE d’Abercrombie.
En effet, si le départ est presque identique, le fond lui est différent.

Point de vue flacon, on retrouve le buste masculin traditionnel qui se pare de blanc et de bleu givré.

La pyramide olfactive se décompose comme suit :
-        Note de tête : menthe et absinthe
-        Note de cœur : lavande, fleur d’oranger, sauge
-        Note de fond : muscs

La publicité est assurée par le mannequin Falgoust KAYLAN qui pose nu sur une peau d’ours blanc sur un bloc de glace. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire